Latin

Le latin au collège

Par . Administrateur collège, publié le jeudi 26 octobre 2017 17:02 - Mis à jour le jeudi 26 octobre 2017 17:02
latin.JPG
Réponses à quelques idées reçues :

Réponses à quelques idées reçues :

« Il faut forcément être bon élève pour faire du latin ».
FAUX ! Les groupes de latin sont hétérogènes ; il n’y a donc pas besoin d’être un bon élève partout pour faire du latin. Au contraire, le latin peut même t’aider en cours de Français.


« Je ne serai pas dans la même classe que mon copain ou ma copine si je fais du latin et pas lui / pas elle ».
CE N’EST PAS FORCÉ. Les latinistes sont répartis sur plusieurs classes ; il y a donc obligatoirement des non-latinistes dans les classes des latinistes.


« Le latin donne beaucoup de travail à la maison ».
NON ! L’apprentissage des leçons et les exercices sont faits en classe. Il peut y avoir parfois un peu de travail à faire à la maison, mais cela est rare.


« Étudier une langue morte ne sert à rien. Aujourd’hui, on a plutôt besoin des langues vivantes ».
LE LATIN N’EST PAS UNE LANGUE MORTE puisqu’il n’a pas totalement disparu. On retrouve les traces du latin en français, en espagnol, en italien et même en allemand.


« Mes parents m’ont dit que le latin était ennuyeux parce que l’on passait son temps à apprendre par cœur des mots comme rosa ou réciter les déclinaisons ».
CE N’EST PLUS VRAI. L’enseignement du latin a beaucoup changé, notamment suite à la réforme du collège mise en place en 2016 ; ce n’est pas qu’un cours de grammaire. Du temps est aussi consacré à étudier la mythologie, l’histoire, la civilisation, les œuvres d’art à partir de textes et d’images.

« Si je choisis des études scientifiques et, plus tard, un métier en rapport avec les sciences, le latin ne me servira pas ».
SI ! Le latin rapporte des points de « bonus » aux examens (brevet, bac), et aux concours d’entrée des grandes écoles de commerce et d’ingénieurs. Quant à la vie professionnelle, médecins, pharmaciens, botanistes et autres scientifiques sont tous d’accord sur l’intérêt du latin.


« En 5ème, je commencerai l’apprentissage d’une seconde langue vivante. Si je fais en plus du latin, je risque de tout confondre ! »
NON ! Confondez-vous l’anglais et le français ? Comme le latin est à l’origine de l’italien et de l’espagnol, le vocabulaire que vous apprendrez en latin vous sera utile en langue.
De même, la grammaire latine et la grammaire allemande ont beaucoup de points communs. Des études sur le cerveau ont même montré que plus vous apprenez de langue, plus il est facile de les apprendre.